Thrombose veineuse profonde - Prophylaxie

Jobst CA>Diagnostic>Diagnostic>Prophylaxie de la thrombose

Prophylaxie de la thrombose veineuse profonde : quelles sont les mesures préventives?

La prévention de la thrombose est aussi connue sous le nom de prophylaxie de la thrombose   Elle comprend des traitements destinés à contrer la formation de caillots sanguins à l’intérieur des vaisseaux sanguins.  Ces mesures de prévention sont souvent appliquées juste après une intervention chirurgicale, car celle-ci accroît le risque de thrombose veineuse profonde, principalement en raison du manque de mouvement après l’intervention.  De plus, la thrombose veineuse profonde (TVP) est souvent associée aux voyages en avion, car le fait de rester en position assise dans un espace confiné sans bouger pendant de longues périodes perturbe la circulation sanguine dans les vaisseaux.

Facteurs de risque

La connaissance de ces facteurs de risque courants et l’application de mesures visant à les éviter jouent un rôle important en matière de prévention d’une thrombose :

  • Manque d’exercice
  • Prise de contraceptifs oraux
  • Surpoids/obésité
  • Tabagisme
  • Déshydratation
  • Longues périodes d’inactivité, en position couchée ou assise, comme lors de longs voyages (en particulier les vols de longue distance) ou d’un séjour à l’hôpital.

 

Évaluation des risques

Une évaluation des risques est un moyen utile d’amorcer la prophylaxie de la thrombose veineuse profonde.  L’évaluation des risques prend en compte les facteurs de risque liés à l’exposition (type d’intervention chirurgicale/traumatisme/maladie aiguë/durée d’immobilisation) et à la disposition (facteurs individuels héréditaires et acquis).  En outre, l’état de santé (maladies telles que le cancer, âge, déshydratation, obésité, risque de maladie thromboembolique veineuse et risque d’hémorragie) influence le risque personnel de développement d’une thrombose veineuse profonde.

Options de traitement prophylactique de la thrombose

Il existe plusieurs façons d’aider à prévenir les thromboses.  Par exemple, le port de bas de compression peut contribuer à réduire le gonflement des tissus et à favoriser une meilleure circulation sanguine.  Chez les patients à haut risque – tels que les patients hospitalisés présentant un risque accru de thrombose qui souffrent d’une hémorragie ou qui présentent un risque élevé d’hémorragie majeure – le port de bas de compression médicaux (de 15 à 30 mmHg) et la thromboprophylaxie par administration d’anticoagulants sont recommandés.  Les bas de compression médicaux sont particulièrement recommandés pour la thromboprophylaxie, si les anticoagulants sont contre-indiqués.


Leur utilisation est également recommandée lors de voyages longue distance afin de prévenir les effets de la thrombose veineuse profonde chez les patients à risque.  Cette méthode est particulièrement efficace lorsqu’elle est associée à des exercices réguliers pendant le voyage, comme marcher pendant le vol et faire des exercices pour les jambes.


La pharmacothérapie est également une forme très courante de prophylaxie de la thrombose.  L’utilisation de bas de compression et de médicaments peut être complétée par une technique simple consistant à se reposer avec les jambes au-dessus du niveau du cœur.  Cela peut, par exemple, se faire après une intervention chirurgicale, ce qui aide à soulager les jambes et à favoriser la circulation du sang hors des veines des jambes et dans tout le corps.

Les produits JOBST® peuvent aider. Voici comment.

Réinitialiser le filtre
1- of produits

Cela peut également vous intéresser