Insuffisance veineuse chronique

Jobst CA>Diagnostic>Diagnostic>Insuffisance veineuse chronique

Insuffisance veineuse chronique : comment la traiter

L’insuffisance veineuse chronique (IVC) est l’incapacité des valvules veineuses à acheminer correctement le sang vers le cœur.  Cette affection est assez courante, mais peut entraîner des problèmes de santé si on la laisse s’aggraver.  Les effets les plus courants sont une décoloration de la peau, de l’enflure et des douleurs dans les jambes et les pieds.  La présence d’une insuffisance veineuse chronique indique un problème au niveau des valvules, lequel signifie que le sang circule à l’envers.  Par conséquent, le sang va commencer à s’accumuler dans les veines, généralement à la hauteur des jambes et des pieds.

 

Classification clinique de l’insuffisance veineuse chronique

D’éminents phlébologues ont mis au point la classification C.E.A.P. afin d’harmoniser le diagnostic et d’évaluer les résultats de l’insuffisance veineuse.  Cette classification comprend six stades (C0 à C6), correspondant à l’évolution de la gravité de la maladie veineuse chronique.  La maladie veineuse chronique renvoie aux stades précoces (C0 à C3), tandis que l’insuffisance veineuse chronique renvoie spécifiquement aux stades plus tardifs et plus graves (C3 à C6).

C0 : aucun signe visible ou palpable de maladie veineuse
C1 : télangiectasies ou veines réticulaires
C2 : varices
C3 : œdème
 

C4a : pigmentation ou eczéma; C4b : lipodermatosclérose ou atrophie blanche
C5 : ulcère veineux cicatrisé
C6 : ulcère veineux actif. S : symptomatique, notamment douleurs, oppression, irritation de peau, lourdeur, crampes musculaires et autres plaintes attribuables à une déficience veineuse; A : asymptomatique.

 

Symptômes de l’insuffisance veineuse chronique  

En tant que trouble évolutif, les symptômes changent au fur et à mesure de l’aggravation de la maladie.  Les premiers symptômes associés à la maladie veineuse chronique - comme une sensation de lourdeur dans les jambes, des douleurs aiguës ou des palpitations - sont d’abord inconfortables pour les patients.  Cependant, à mesure que la maladie évolue en varices, en œdème, puis en symptômes d’insuffisance veineuse chronique, elle nuit alors considérablement à leur qualité de vie.  Tout particulièrement au stade C6, lors de l’apparition d’ulcères de jambe veineux actifs, les patients peuvent éprouver de la douleur et des difficultés à se mouvoir et à se déplacer, ce qui peut affecter d’autres sphères de leur quotidien.

Risques et causes de l’insuffisance veineuse chronique

Il convient de noter que les causes de l’insuffisance veineuse chronique ne sont pas toutes les mêmes pour tout le monde, mais les facteurs de risque suivants sont considérés comme les plus courants :

  • Antécédents familiaux d’insuffisance veineuse chronique
  • Caillots sanguins ou thrombose veineuse profonde 
  • Présence de varices
  • Manque d’exercices réguliers
  • Grossesse
  • Intervention chirurgicale récente à la jambe
  • Obésité
  • Tabagisme
  • Phlébite (gonflement des veines superficielles)
  • Rester en position debout ou assise pendant de longues périodes

Options de traitement de l’insuffisance veineuse chronique

Le traitement approprié de l’insuffisance veineuse chronique variera considérablement d’une personne à l’autre, car il dépend souvent de l’âge, du sexe et de l’état de santé de la personne.  Des médicaments sont parfois prescrits pour aider à traiter la maladie veineuse chronique, mais la thérapie par compression est souvent indispensable lorsqu’il s’agit de prendre en charge les différents stades d’une insuffisance veineuse chronique.  Les bas de compression exercent une pression sur la jambe et le pied, ce qui contribue à réduire le gonflement et à atténuer les symptômes veineux chez les patients atteints d’insuffisance veineuse chronique.  De nombreux produits JOBST peuvent être portés quotidiennement et sont offerts dans différents niveaux de compression, tous adaptés à chacun des stades de gravité de l’insuffisance veineuse chronique.


En plus de la thérapie de compression, il est important de faire régulièrement de l’exercice et d’élever les jambes au-dessus du cœur, par exemple en s’allongeant sur le dos et en posant les pieds sur des oreillers.  Cela stimule la circulation du sang des jambes vers le cœur et contribue donc au traitement de l’insuffisance veineuse chronique. Exfolier et hydrater les jambes aide également à éviter sécheresse et desquamation de la peau.
Une fois le diagnostic précis de l’insuffisance veineuse chronique établi, un professionnel peut procéder à des interventions chirurgicales et non chirurgicales. Les bas de compression médicaux constituent une intervention non chirurgicale courante.

Mesures de prévention

Il existe plusieurs facteurs liés au style de vie qui peuvent vous aider à réduire le risque de développer des complications résultant de votre insuffisance veineuse chronique.  Bien qu’il soit parfois tout à fait impossible d’éviter le développement d’une maladie veineuse chronique, il n’en reste pas moins important de prendre des mesures pour réduire votre risque. Il peut s’agir de faire régulièrement de l’exercice, de ne pas porter de talons hauts, d’éviter de rester en position assise ou debout pendant de longues périodes et de maintenir un poids santé.

Cette maladie ne représente généralement aucun danger, mais peut conduire au développement et à l’évolution d’une maladie veineuse.  Pour cette raison, il est indispensable de consulter un médecin sans tarder si vous présentez des symptômes d’insuffisance veineuse chronique.

Les produits JOBST® peuvent aider. Voici comment.

Réinitialiser le filtre
1- of produits

Cela peut également vous intéresser